Culture - Enseignement

|

Le décret Culture-Ecole (Décret relatif à la mise en oeuvre, la promotion et le renforcement des Collaborations entre la Culture et l'Enseignement) adopté en date du 24 mars 2006 par la Communauté française a pour vocation de soutenir les activités culturelles et artistiques dans les écoles (enseignement obligatoire et spécialisé).

Le décret Culture-Ecole est complété par un Arrêté du Gouvernement de la Communauté française portant application du décret du 24 mars 2006.

 

Comment pouvez-vous mettre en œuvre un projet de collaboration Culture-École ?

Quatre possibilités s’offrent à vous :

1/ Mettre en place un projet de collaboration ponctuelle :

Vous proposez toute activité culturelle ou artistique visant à stimuler l’expression personnelle des élèves et le développement de leurs aptitudes créatives, dans une perspective citoyenne critique.
Cette activité s’inscrit essentiellement dans le temps scolaire et s’appuie sur une convention de partenariat conclue entre un opérateur culturel et un établissement scolaire.

L’introduction de la demande peut provenir,
- Soit d’un opérateur culturel personne morale qui a obtenu la reconnaissance du Ministre en charge de la Culture ;
- Soit d’un opérateur culturel personne physique qui a obtenu le visa du Comité de reconnaissance d’expérience utile ;
- Soit d’un établissement scolaire relevant de l’enseignement obligatoire.

Le projet se déroule sur UNE PARTIE DE L’ANNÉE SCOLAIRE, pour un budget maximum de 2000 euros.

2/ Mettre en place un projet de collaboration durable :

Vous proposez toute activité culturelle ou artistique visant à stimuler l’expression personnelle des élèves et le développement de leurs aptitudes créatives, dans une perspective citoyenne critique.
Cette activité s’inscrit essentiellement dans le temps scolaire et s’appuie sur une convention de partenariat conclue entre un opérateur culturel et un établissement scolaire.

L’introduction de la demande peut provenir,
- Soit d’un opérateur culturel personne morale qui a obtenu la reconnaissance du Ministre en charge de la Culture ;
- Soit d’un opérateur culturel personne physique qui a obtenu le visa du Comité de reconnaissance d’expérience utile;
- Soit d’un établissement scolaire relevant de l’enseignement obligatoire.

Le projet se déroule sur LA TOTALITÉ DE L’ANNÉE SCOLAIRE, pour un budget maximum de 4000 euros.

3/ Organiser une Résidence d’artiste :

Vous permettez aux élèves de découvrir votre univers artistique via un processus de création ou de cocréation. Vous stimulez leur pratique artistique et culturelle, tout en établissant des relations avec les différents champs du savoir. Vous les soutenez dans la construction d’un jugement esthétique.
À chaque étape du projet, vous initiez une démarche de partenariat actif avec l’équipe enseignante concernée.

Cette activité s’inscrit essentiellement dans le temps scolaire et s’appuie sur une convention de partenariat conclue entre l’opérateur culturel et un établissement scolaire.
Cette option est réservée aux opérateurs culturels PERSONNE PHYSIQUE qui ont obtenu le visa du Comité de reconnaissance d’expérience utile.

La Résidence d’artiste s’organise librement au cours de l’année scolaire, dans l’enseignement fondamental exclusivement, et elle donne lieu à une subvention maximale de 6750 euros.

Pour plus d’informations, cliquez sur l’onglet « Résidence d’artiste » dans le menu en haut de page

4/ Devenir Partenaire privilégié :

Vous proposez durant trois ans au sein de plusieurs écoles un projet culturel et artistique permettant la sensibilisation et la participation active des élèves et des enseignants. Ce projet doit favoriser le développement des capacités d’analyse et de l’esprit critique dans une visée citoyenne et émancipatrice.

Cette option est réservée aux opérateurs culturels PERSONNE MORALE qui ont obtenu la reconnaissance du Ministre en charge de la Culture. L'opérateur doit pouvoir justifier d’une expérience et d’une notoriété pédagogiques; son action s’accompagne en outre de productions pédagogiques.

Le statut de Partenaire privilégié est accordé pour une durée de trois ans et donne lieu à une subvention maximale de 25.000 euros par an.

Pour plus d’informations, cliquez sur l’onglet « Partenariats privilégiés » dans le menu en haut de page. 

COCOF

La COCOF a également mis en place dans la région de Bruxelles-Capitale un programme de subventions de projets « culture/école » intitulé La culture a de la classe.

POUR NOUS CONTACTER