Culture - Enseignement

|

Fable : Le perroquet et les musiciens

Un perroquet, talentueux imitateur,
Tenait en un certain endroit boisé 
Quelque récital de cantates et sonates volées 
Aux plus grands oiseaux chanteurs. 
Les usurpés n'étant plus là,
L'Usurpateur, fier de toutes ses voix, 
Chantant aussi bien mésange que buse, 
Se déguise et médite une ruse.
Le jour suivant pour faire court, 
Siégeaient sur l'humus trois compères musiciens 
Experts en chants forestiers et de basse-cour.
Leurs yeux ne reconnaissent en rien 
Le Perroquet farceur et masqué. 
- " Les artistes sont généreux, se dit le vaurien,
Et le profit à mon entière portée." 
Maître Interprète entame alors ses plus beaux couplets, 
Tout joyeux d'égaler les beaux accents de la canopée. 
Mais le voilà qui s'emporte, qui chante ses propres cris 
Aussi mélodieux que les autres selon lui.
Les oreilles mélomanes, à ce son, sursautent
Et la tromperie tourne court. 
Les Musiciens transpercent la bête de part et d'autre
Honteux d'avoir été pris à pareil tour. 
Cette fable avertit les trompeurs en tout genre, 
Menteurs, fourbes et faux artistes 
On n'excuse pas les fautes du copiste.