Culture - Enseignement

|

Je lis

Auteur: Adaptation théâtrale de l'autobiographie d'Agotha Kristof

Mise en scène: Sifiane El Asad

Dates de représentation:

Le 29/04/2011 à 10h

Lieu(x) de représentation:

La Roseraie
chaussée d'Alsemberg, 1299
1180 Bruxelles

Durée du spectacle: 1h10

Thématique: Immigration - Alphabétisation - Libre-arbitre

Niveau d'attention requis: Spectacle très accessible (à partir de 13 ans)

Niveau de difficulté du texte: Facile

Particularités de la mise en scène:

C’est sur un livre géant ouvert et sans pages que débute le spectacle. Les pages n’arriveront que plus tard, lorsque la narratrice, personnification d’Agota Kristof, commencera à les remplir avec le récit de sa vie. Trois comédiennes et une musicienne, autour de ce décor très simple, enfilent tour à tour le costume de conteuse. Entre les airs de violon, le passé d’Agota Kristof va lentement refaire surface...

Prix des places: Le spectacle est reconnu par Art et Vie (à partir du 3e degré du secondaire et pour l'éducation permanente)

Dossier pédagogique: Sur www.jelis.be

Informations et réservations:

Sifiane El Asad
0494/33 15 16
info.jelis(at)gmail.com
www.jelis.be

La Roseraie
Infos/réservations: 02/376 46 45
secretariat(at)roseraie.org

Commentaire:

Le spectacle aborde toutes les facettes de la vie d'une auteur connue, Agota Kristof, ancienne exilée hongroise installée en Suisse. Il évoque sa jeunesse en Hongrie, son exil, sa difficile intégration dans son pays d'accueil. Les personnages qui ont marqué son parcours vont prendre corps peu à peu: il y a ses frères, ses parents, ses grands-parents, ses professeurs et camarades d’école, ses compagnons d’exil, ses amies suisses, … Le plus souvent caricaturés par le souvenir qu’elle en garde, ils sont tantôt illuminés tantôt clownesques.

Je lis aborde les thèmes qui nous préoccupent de part et d'autres de la frontière linguistique (la pièce peut d'ailleurs être jouée dans les deux langues nationales): l'alphabétisation et l'accueil des étrangers dans notre pays. Elle nous aide à mieux comprendre certaines frustrations culturelles, les nôtres comme les leurs...