Culture - Enseignement

|

POUR NOUS CONTACTER

COCOF

Dans la région de Bruxelles-Capitale, la COCOF a également mis en place un programme de subventions de projets « culture/école » intitulé La culture a de la classe.

Le décret Culture-Ecole (Décret relatif à la mise en oeuvre, la promotion et le renforcement des Collaborations entre la Culture et l'Enseignement) adopté en date du 24 mars 2006 par la Communauté française a pour vocation de soutenir les activités culturelles et artistiques dans les écoles (enseignement obligatoire et spécialisé).

Le décret Culture-Ecole est complété par un Arrêté du Gouvernement de la Communauté française portant application du décret du 24 mars 2006.

Il distingue quatre axes d'intervention : les collaborations durables entre une école, un opérateur culturel et/ou un établissement d'enseignement partenaire, les collaborations ponctuelles entre une école et un opérateur culturel, celles s'inscrivant dans le cadre des dispositifs développés et mis en oeuvre par la Communauté française, et les partenariats privilégiés.

Axe 1 : par collaboration durable, il faut entendre toute activité culturelle ou artistique répondant à un appel à projets, menée sur une année scolaire, essentiellement réalisée durant le temps scolaire, sur base d'une convention de partenariat conclue entre l'école et un opérateur culturel et/ou un établissement d'enseignement partenaire.

Axe 2 : par collaboration ponctuelle, il faut entendre toute activité culturelle ou artistique répondant à un appel à projets, menée sur une période comprise entre le 1er septembre et le 31 décembre ou entre le 1er janvier et le 30 juin, essentiellement réalisée durant le temps scolaire sur base d’une convention de partenariat conclue entre les parties concernées (école et opérateur culturel et/ou établissement partenaire).

Axe 3 : un projet de collaboration s'intégrant dans le cadre des dispositifs développés et mis en œuvre par la Communauté française doit répondre aux objectifs visés à l'article 3 du décret pour bénéficier d'un financement.

Axe 4 : le Gouvernement peut conclure des partenariats privilégiés avec certains opérateurs culturels justifiant d'une expérience et d'une notoriété pédagogiques et dont l'action, s'étendant à l'ensemble du territoire de la Communauté française, est accompagnée de productions pédagogiques.
Un partenariat privilégié implique un financement pluriannuel dont les modalités sont précisées dans une convention ou un contrat-programme conclu entre la Communauté française et l'opérateur culturel.