Culture - Enseignement

|

Règlement

Règlement du concours

Art 1. – Principe général

Le concours « Journalistes en herbe » s’adresse aux classes de 6ème année primaire, ainsi que de 1ère, 2ème et 6ème années du secondaire, de l’enseignement obligatoire organisé ou subventionné par la Communauté française (tous réseaux, types et formes d’enseignement).

Il propose aux classes participantes de créer leur propre journal tout en se familiarisant avec les exigences de la presse écrite et du métier de journaliste.

Trois grandes catégories de prix récompenseront :

-         les projets de journaux proposés par les classes de 6ème primaire ;
-         les projets de journaux proposés par les classes de 1ère et 2ème secondaire.
-         les projets de journaux proposés par les classes de 6ème secondaire.

Pour chacune de ces catégories, il sera octroyé un premier et un second prix.

Art. 2 - Modalités d’inscription

L’inscription est obligatoire et gratuite.

Seul l’enseignant inscrit sa classe, ou les classes participantes, auprès de l’organisatrice au moyen du formulaire annexé au présent règlement, également téléchargeable à partir du site internet www.culture-enseignement.be. et disponible au siège de l’organisatrice. Un élève ne peut inscrire sa classe.

La participation au présent concours se fait sur base volontaire et concerne la classe dans son ensemble.

En complétant le formulaire de participation, l’enseignant accepte que les données à caractère personnel le concernant, collectées à cette occasion, soient traitées par le Ministère de la Communauté française (Cellule Culture-Enseignement du Secrétariat général), Bd Léopold II, 44 - 1080 Bruxelles.

Ces données sont traitées uniquement dans le but de le contacter et de lui communiquer les informations utiles dans le cadre du présent concours, des éditions ultérieures et des activités similaires organisées exclusivement par la Cellule Culture-Enseignement du Secrétariat général.

Conformément à la loi du 8 décembre 1992 relative à la protection de la vie privée à l'égard des traitements de données à caractère personnel, l’enseignant responsable peut exercer, moyennant la preuve de son identité, un droit d’accès, de rectification et de suppression des informations qui le concernent et ce, par courrier à l’adresse précitée.

 Art. 3  - Limite et clôture des inscriptions

Un même établissement scolaire peut inscrire plusieurs classes dans la mesure où chaque classe inscrite présente un projet distinct.

Un même enseignant peut également inscrire plusieurs classes pour autant qu’il garantisse la production d’un projet différent par classe inscrite.

La sélection ne portera que sur un projet maximum par classe inscrite.

Le nombre d’inscriptions est limité et fonction des ressources en matière d’encadrement pédagogique des classes. Ce nombre est fixé à 100 classes maximum. Dans l’hypothèse où ce nombre n’est pas atteint, la date limite de clôture des inscriptions est fixée au 10 octobre.

Les inscriptions sont enregistrées et confirmées dans leur ordre d’arrivée. Au cas où le quota de 100 est atteint avant le 10 octobre, une liste d’attente d’un maximum de 10 classes supplémentaires est constituée. En cas de désistement de classes inscrites, il est procédé à l’inscription des classes sur liste d’attente en fonction de leur ordre d’inscription sur cette dernière.

Art. 4 - Calendrier

La période d’inscription au concours est clôturée le 10 octobre 2019.
Les projets doivent parvenir au siège de l’organisatrice au plus tard le 25 mars 2020.
Le jury délibérera dans le courant du mois d’avril 2020.
La remise de prix se tiendra fin mai 2020.
Les résultats du concours seront présentés sur le site www.culture-enseignement.be à partir de juin 2020.
Les projets pourront être retirés au siège de l’organisatrice de juin à novembre 2020.

Art. 5 - Contenu et présentation des projets

Les classes inscrites s’engagent à concevoir, collectivement et durant l’année scolaire en cours, un projet de « journal » (presse écrite).

Le format du « journal » est libre mais son contenu doit présenter un volume équivalent à 4 pages A4 minimum.

La présentation du journal est libre également mais le soin accordé à la mise en page et à la présentation générale sera un critère de sélection.

Les textes seront rédigés en français.

Les articles et illustrations seront signés par leur(s) auteur(s).

Les contenus seront conformes aux lois, ne porteront pas atteinte aux droits ou à la dignité de l’être humain, n’inciteront ni à la haine ni à la violence et seront conformes aux principes de déontologie.

Les contenus seront originaux et inédits. Ils respecteront les dispositifs légaux en matière de copyright et de droits d’auteur.

En outre, le « journal » devra comporter :
-         un titre et une titraille adaptés au projet ;
-         une présentation journalistique en colonnes (min.2 colonnes/page) ;
-         un minimum de 4 rubriques distinctes au choix (à titre d’exemples : Actualité internationale, Europe, Arts et Culture, Environnement, Francophonie, Vie scolaire, Citoyenneté, Sports, Droits de l’Homme, Economie, Santé, Faits divers, autre,…) ;
-         une rubrique sportive ;
-         des illustrations réalisées par les élèves (photos, dessins, caricatures, collages, etc.) ;
-         plusieurs genres journalistiques dont au moins un reportage, une enquête et un entretien.

Art. 6  - Refus

Ne seront pas acceptés :

•        les projets ne répondant pas à une ou plusieurs des exigences énumérées à l’article 5 ;
•        les projets réceptionnés au-delà des délais prescrits à l’article 4 ;
•        les projets n’ayant pas fait l’objet d’un encadrement pédagogique minimal tel que prévu à l’article 7 du présent règlement.
•        Les projets ayant déjà été présentés lors d’une édition précédente du concours.

Art. 7 - Accompagnement des classes participantes

Après inscription, plusieurs dispositifs sont mis en place pour accompagner les enseignants et leurs élèves dans leurs projets :

•        mise à disposition d’outils pédagogiques ;
•        ateliers animés par des journalistes ;
•        espace d’information et d’échange sur le site www.culture-enseignement.be ;
•        distribution de quotidiens pendant une période déterminée.

Chaque classe inscrite se voit offrir 2 ateliers animés par un journaliste. Ces visites sont gratuites. Une première visite au moins est obligatoire.

L’organisatrice ne peut être tenue responsable de tout dommage éventuel que l’enseignant, les élèves d’une classe participante ou tout autre tiers subirait du fait de l’un de ses partenaires, notamment à l’occasion de l’organisation d’animations dans les classes dans le contexte du présent concours.

Article 8 – Remise des projets

Les projets devront parvenir au siège de l’organisatrice au plus tard pour le 25 mars 2020. Ils seront envoyés sur support papier et sous forme informatique en format pdf : le fichier PDF sera adressé par courriel, pour la même date, à l’adresse suivante : journalistesenherbe@cfwb.be.

Art. 9 – Jury

Le jury est composé de personnalités issues des secteurs du journalisme, de la culture et de l’éducation.

Le jury décide souverainement et ses décisions sont sans appel.

Art. 10 - Critères de sélection

Outre le respect du présent règlement et, plus particulièrement, en matière de contenu, de ses articles 5 et 6, le jury tiendra compte notamment des critères de sélection suivants :

1. Critères rédactionnels :   Originalité et cohérence du contenu : choix des sujets, traitement des thématiques abordées.
Style et diversité des traitements journalistiques.
Choix du titre et des titrailles.
Recherche de l’info, identification et respect des sources, déontologie.
Analyse/réflexion : capacité d’analyse, d’argumentation, de mise en perspective, esprit critique (opinions, billets d’humeur, coups de cœur, etc.).

2. Critères de mise en forme :   Originalité de la présentation, mise en page, composition graphique, typographie.
Illustrations : créativité, pertinence.
Unité visuelle.

3. Critères pédagogiques : Implication de la classe, processus, exploitation par rapport aux socles de compétences, prolongements éventuels.

Art. 11  - Remise de Prix

Les résultats du concours sont proclamés à l’occasion d’une remise de prix officielle qui se déroulera à Bruxelles fin mai 2020, en présence des membres du jury et de personnalités du monde de la presse et des médias.

Art.12 – Droit de propriété intellectuelle

Par leur participation, les concurrents autorisent la reproduction et diffusion, en tout ou partie,

de leur projet de journal sur le site internet de l’organisatrice, dont l’adresse est la suivante : www.culture-enseignement.be. Ils autorisent également l’éventuelle reproduction et parution, en tout ou partie, de leur projet dans un journal édité par un partenaire presse du concours.

La licence d’utilisation et de communication visée est consentie gratuitement par les participants au concours.

Du seul fait de leur participation, les concurrents assurent être titulaires des droits faisant l’objet de la licence d’utilisation et communication consentie, les textes et illustrations contenus dans les projets de journaux étant originaux et inédits.

Art. 13 – L’organisatrice

Le présent concours est organisé par la Cellule Culture-Enseignement du Secrétariat Général du Ministère de la Communauté française, 44 bd. Léopold II à 1080 Bruxelles, ci-avant dénommée l’organisatrice.

Il bénéficie du soutien de la Ministre chargée de l’Education, ainsi que de la Ministre chargée de la Culture en Communauté française.

Tout document ou information lié au présent concours peuvent être obtenus

-         par téléphone : 02/413.22.01 (les jeudis et vendredis entre 9h et 16h)
-         par mail : sandra.preudhomme@cfwb.be ou journalistesenherbe@cfwb.be
-         via internet : www.culture-enseignement.be
-         par courrier (à l’adresse postale susmentionnée de l’organisatrice, à l’attention de Madame Sandra PREUD’HOMME, bureau 6A018)

Art. 14 –  Litiges

La participation au concours implique l’adhésion au présent règlement. L’exécution de ce dernier est soumis à la loi belge. En cas de litige, seuls les Cours et les Tribunaux de Bruxelles sont compétents